Afternoons

@Westra, Jenna

978-1940881393

Neuf

Présentation de Hassla Books :       [traduction L'Ascenseur Végétal]

" « Toucher est presque choquant à voir.

Dans un film, un groupe d'amis assis autour d'une table. L'un.e touche l'épaule d'un.e autre affectionneusement et cela est ressenti comme une violence. Dans la rue, les gens s'évitent, comme une danse, ou une concession, laissant de la place l'un pour l'autre de manière à rester éloignés. Tout ce qui était familier doit être réappris, tout instinct réprimé.

La ville change. Je m'y déplace sans rien toucher, tirant mes manches sur mes mains pour appeler un ascenseur ou ouvrir une porte. Je paye avec une carte sans contact, je scanne les QRcodes que l'on m'envoie, j'écris mon nom et mon téléphone puis place le crayon dans le boîte UTILISÉ. Parfois, je m'imagine dans un métro bondé, la proximité des autres, parfois indésirable, toujours existante, l'état de fait que cela pouvait être alors.

Voir ce que lon a connu par le passé est un choc. UNe double réalisation : que cela avait lieu, et que cela a cessé de se produite. Et maintenant, regardant les photographies de Jenna Westra, le choc est de ressentir à la fois cela comme un espace imaginé et comme une époque révolue. Dancers (Backbend), 2020, montre les corps de deux femmes comme emboîtés. Une femme est penchée en avant et l'autre, tournée dans l'autre sens, est penchée en arrière de sorte que son dos s'ajuste contre celui de la première. Elles portent tout deux un justaucorps de teinte beige tellement près de leur corps qu'ils en disparaissent presque et les courbes et les contours de leurs corps se correspondent parfaitement, nichant un corps dans l'autre. C'est une représentation de la confiance qui est extrêmement poignante bien qu'aucune autre information ne soit disponible : ni les viages des modèles, ni l'arrière-plan qui est un simple mur blanc. Les plus petits détails - une trace de bronzage, une mèche de cheveux, une aisselle - ajoutent à la pose qui crée une scène qui est ressentie comme inifiniment intime.

 The smallest things—a tan line, a lock of dark hair, an armpit—join the gesture in the creation of a scene that feels endlessly intimate. »
 
                      -- Extrait du texte Endlessly Intimate de Orit Gat "

Texte Endlessly Intimate de Orit Gat en anglais uniquement.

96 pages - Couverture souple

Hassla Books, 2020 (500 ex.)

Format : 22.9 x 29.2 cm

Neuf - Aucun défaut

$33.93

Westra, Jenna

Jenna Westra est une photographe et réalisatrice américaine basée à New York. Son travail de photographe étudie le corps, le geste et la relation entre les corps, le plus souvent avec des modèles féminins. Son regard différent contribue au mouvement informel de jeunes femmes photographes qui reprennent possession de l'image du corps féminin, jusque là le plus souvent sujet du regard masculin. Elle a publié deux livres chez Hassla Books : "Atlas" (2018) et "Afternoons" (2020). © Portrait issu du compte Twitter (inactif) de l'artiste