Dark Cities (*signé*)

@ Woon, Shyue

978-981-11-666X-Y

Nouveau produit

Dark Cities est un coffret cartonné auto-publié qui regroupe trois livres, trois regards sur Singapour, Tokyo et Séoul au travers d'un lieu singulier : un parking (01 - Carpark), une tour plus ou moins à l'abandon (02 - Capsule), un quartier ancien (03 - Euljiro). La formation d'architecte de l'auteur Shyue Woon est très prégnante dans ce triptyque à l'atmosphère très sombre... Nos exemplaires sont signés dans le « coffret », qui se déploie et contient une présentation des 3 livres.

Ce projet a donné lieu à un financement partipatif et a reçu le soutien de IPA (Invisible Photographer Asia).

Présentation des livres par Shyue Woon :

01 - Carpark : "In the past few weeks while editing my photos, been thinking to myself why I was drawn to making these images. I don't know what to make out of it, but, I don't remember feeling alone in the space. Maybe the dark atmosphere, with a hint of fear—of desperately clinging to fantasy because the real world is a scary and unfair, with the fear of everything you ever cherish will vanish at some point. Maybe this is how I interpret « Purgatory », a space neither heaven nor hell. Act of Disappearance 24.05.2014"

02 - Capsule : "Today, the tower has fallen into disrepair. I grew obsessed with the tower & its madly visionary architect – by bringing the future into the present, and the tragedy of not able to dictate the evolution once human/economics imperfection intervenes.  I attempt to construct an imaginary Kafkaesque narrative on someone (The architect) being trapped in his own tubula-rasa, trying to escape for the crumbling meta-textual stage of his own creation. 15.03.2016 "

03 - Euljiro : "I stumbled into this mysterious old quarter in Seoul during my travels. The further one wanders in, the smaller the alleys get and the older the shops appear.  While the locals put on suits and ties and go to work at the adjacent gleaming new glass and steel office towers, middle-aged men in Euljiro operate band saws or large presses, amid the smell of grease and metal all around. Perched on a tiny stool on the sidewalk, a roving knife-sharpener scrapes a blade across a whetstone, while nearby another man works in a shop where the entire floor is covered in rusty metal hooks. Porters ferry things around on two-wheeled dollies, and motorcycle drivers drop off and pick up deliveries.  It’s nearly all men who do these things in the alleys. 05.09.2017"

Deux présentations de ce coffret à lire sur les blogs Who needs another photo blog (Christer Ek - anglais) et L'intervalle (Fabien Ribéry - français).

96 + 96 + 100 pages - Couvertures rigides dans emboîtage cartonné souple

Auto-édité, 2018 (300 ex.)

Format (coffret) : 15 x 21.3 x 4 cm

*Signé*

Neuf - Aucun défaut

75,00 €

Woon, Shyue

Shyue Woon est un architecte originaire de Singapour, qui développe également un travail de photographe, dans lequel sa formation est très prégnante. Son projet "Dark Cities" - auto-publié en collaboration avec IPA (Invisible Photographer Asia) - regroupe 3 livres qui sont trois regards sur Singapour, Tokyo et Séoul au travers d'un lieu singulier : un parking, une tour plus ou moins à l'abandon, un quartier ancien. © Saisie d'écran du documentaire "Making Personal Projects Video Series" sur le site de IPA .
  • Présentation du projet par Christopher Hery : "22:19 illustre la large palette d'émotions - peur, ennui, camaraderie, soulagement - que deux jeunes hommes ont vécu pendant une période de 8 minutes très intenses. Ce livre a été conçu de manière à révéler lentement au lecteur / regardeur l'endroit, l'histoire, et sa fin, d'une manière cinématographique. Le...

    68,00 €
    Disponible
  • .Nous proposons des exemplaires signés de la seconde édition.Une histoire d'amour de 12 jours, de la première à la dernière heure...Textes (en anglais) & Images de Thomas Boivin.108 pages - Couverture souple Auto-publié, 2016 (2nde édition - 380 ex.) *Signé* Neuf - Aucun défaut

    25,00 €
    Disponible
  • .Stock épuisé.Les portraits rassemblés dans Ad Infinitum proviennent de pierres tombales de cimetières de Hong-Kong. Cette série est un travail à la fois sur le passage du temps et l'inévitable oubli alors que les portraits disparaissent tous au fur et à mesure; et sur la disparition de l'individu au sein de l'humanité, puisque le processus de disparition...