Photographes Il y a 1242 photographes

par page
Résultats 1217 - 1242 sur 1242.
  • Yamamoto, Masao

    Masao Yamamoto est un photographe japonais ayant initialement étudié la peinture.

    Son travail de portraits, paysages et natures mortes, réalisé en argentique, est parfois retravaillé à la peinture.

    Il a publié plusieurs livres d'artistes auto-édités, ainsi que plusieurs collaborations avec différents éditeurs : "Nakazora" (Nazraeli, 2002), "Omizuao" (Nazraeli, 2004), "Where We Met" (Lannoo, 2012), "Small Things in Silence" (Editorial RM / Seigensha, 2015), "Tori" (Radius Books, 2017), "Bonsai - Microcosms Macrocosms" (T&M Projects, 2019) et "Sanasami" (IIKKI Books, 2020).

    © Portrait non attribué issu de la page Wikipedia de l'artiste.

  • Yang, Luo

    Luo Yang est une photographe chinoise, connue essentiellement pour ses portraits de femmes, souvent nues, dans une série appelée "Girls". Les femmes dans les photographies de Luo Yang sont libres, confiantes, fières, simples, en un mot normales... et ces portraits déconstruisent d'une certaine manière des stéréotypes - certes anciens et moins prégnants - de la femme chinoise.
    © Luo Yang / Issu du site de Edition Lammerhuber

  • Yang, Yuanyuan

    Yuanyuan Yang est une jeune photographe chinoise formée à la photographie à la "University of the Arts" de Londres. Elle travaille essentiellement à partir de documents collectés et mêle dans ses projets les faits et la fiction.

    Elle publie ''10 Days in Krakow'' en 2014 chez Jiazazhi.

    © Auto-portrait issu du compte Instagram de l'artiste

  • Yatromanolakis, Yorgos

    Yorgos Yatromanolakis est un photographe grec qui travaille sur des projets à long-terme qui se concrétisent sous forme de livre. Il est co-fondateur de l'espace "Zoetrope" à Athènes, un lieu géré par des artistes.

    Sa série "The splitting of the chrysalis & the slow unfolding of the wings" a été exposée et très remarquée en 2018, également publiée sous le même titre par VOID.

    © Portrait issu du profil Instagram de l'artiste

  • Yogananthan, Vasantha

    Vasantha Yogananthan est un photographe et éditeur français au sein de la maison d'édition Chose Commune.

    Le site web de l'artiste précise [traduction L'Ascenseur Végétal] : « L'intérêt marqué de Vasantha pour la peinture l'a mené à travailler le portrait, la nature morte et le paysage. Utilisant ces traditions picturales comme points de départ, il a affiné son approche photographique pour produire des photographies qui dépassent le genre traditionnel et ont pour point commun une palette de couleurs atténuées bien identifiable, le tout réalisé en lumière naturelle uniquement. »

    Vasantha a reçu de nombreux prix pour ses images (entre autres le "Prix Levallois" 2016 et "ICP Infinity Award" comme Photographe Emergent de l'Année 2017) et les livres publiés par Chose Commune, la maison d'édition qu'il a co-fondée ("Sobras" de Geraldo de Barros, Prix Nadar Gens d'Images 2017).

    Il a publié au sein de Chose Commune "Piémanson" en 2014, puis le projet "A Myth of Two Souls", narration en images de l'épopée du Ramayana, déclinée en 7 livres (en cours) : "Early Times" (2016), "The Promise" (2017), "Exile" (2017), "Dandaka" (2018), "Howling Winds" (2019) et "Afterlife" (2020). Le dernier opus "Amma" est publié en 2021.

    © Portrait issu du site Photographic Museum of Humanity

  • Yokonami, Osamu

    Osamu Yokonami est un photographe japonais. Il est essentiellement connu pour ses portraits de groupes, souvent de femmes habillées de manières identiques et prenant des poses également identiques. Les visages n'apparaissent pas en général.

    Il est également connu pour la série "Primal" d'enfants portant une posmme coincée entre leur oreille et leur épaule gauches.

    Yokonami a publié récemment 3 livres chez Libraryman : "Mizugi" (2018), "Primal" (2019) et "Kumo" (2020).

    © Portrait issu du site Art Loft Asia

  • Yokota, Daisuke

    Daisuke Yokota, né en 1983 à Saitama, Japon, a développé un univers assez reconnaissable, en raison de ses recherches sur les techniques de prise de vue de développement en laboratoire (re-photographier des tirages, chimie expérimentale et solarisation) qui donnent un rendu particulier à ses images.
    Photo : © Flo Kohl

  • Yoshiyuki, Kohei

    Kohei Yoshiyuki est un photographe japonais connu pour sa série "The Park" (en japonais : Kōen ou 公園 ) présentée initialement à la galerie Komai de Tokyo en 1979.

    Cette série, réalisée dans les parcs de Shinjuku et de Yoyogi à Tokyo montre des couples et des groupes engagés dans des activités sexuelles la nuit, souvent à même le sol, et souvent avec un ou plusieurs spectateurs...

    Cette série a été publiée initialement par Seven Sha en 1980 (édition incluse dans "Le livre de photographies : une histoire, volume II" de Martin Parr et Gerry Badger, et plus récemment en 2019 par Radius Books, également sous le titre "The Park".

  • Yu-ki, Abe

    Yu-ki Abe est un photographe japonais.

    En 2018, il publie "Trace of Fog" chez Roshin Books.

    © Portrait issu de la page LensCulture de l'artiste

  • Zbierski, Piotr

    Piotr Zbierski est un jeune photographe polonais. Il travaille au format 6x6 et au Polaroid.

    En 2012, il remporte le prix du jeune talent "Leica Oscar Barnack - Newcomer Award" pour la série "Pass by me"; la même année son travail est présenté au festival des Rencontres d'Arles.

    En 2016, son projet au long cours, présenté en tryptique et intitulé "Push the Sky Away" est publié chez André Frère (version française) et chez Dewi Lewis (version anglaise). En 2020, il publie "Echoes Shades" chez André Frère, un travail sur les croyances et le chamanisme dans différentes régions du monde.

    © Portrait issu du site Celeste Network (non crédité)

  • Zhipeng, Lin (aka 223)

    Lin Zhipeng est un photographe chinois. Il crée en 2003 un blog intitulé "North Latitude 223", qui remporte un important succès, sur lequel il poste quotideinnement photographies et textes.

    Après de nombreuses expositions collectives, son travail est présenté en solo en Chine, puis aux Etats-Unis, aux Pays-Bas, et dans le monde entier. Son travail est une étude sur les corps, le genre, le quotidien, la liberté et l'innocence, la nudité et la sexualité, avec un intérêt marqué pour les couleurs et la présence fréquente de plantes et de fleurs...

    Lin Zhipeng a adopté le surnom "223" en référence au personnage du policier dans le film "Chungking Express" de Wong Kar-Wai.

    Il a publié de nombreux livres dont "Hidden Track" (Editions Bessard, 2016), "Sour Strawberries" (Editions Bessard, 2018), "Flowers and Fruits" (T&M Projects, 2019) et "Grand Amour" (Witty Books, 2020).

    © Portrait par Adam J. Schokora issu d'une interview de 2015 sur le site Neo Cha.

  • Ziehli, Myriam

Résultats 1217 - 1242 sur 1242.