Erna Helena Ania

@Laczny, Tomasz

978-8395284076

Neuf

Présentation de Blow Up Press :

[traduction L'Ascenseur Végétal]

" L'histoire vraie de l'amour d'une mère pour sa fille, inscrite dans l'histoire de la fin de la seconde guerre mondiale et de ses conséquences, racontée par son petit-fils, dans la vie de qui tous ces éléments résonnent.

La fin de la seconde guerre mondiale. La frontière germano-polonaise. Une jeune femme allemande tombe amoureuse d'un polonais. A cette époque, ce type de relation entre ennemis était interdite : ils auraient pu être tous deux tués si leur relation avait été découverte. De plus, elle tombe enceinte et cache sa grossesse. Après la guerre, elle est emprisonnée dans le camp destiné aux allemands. Elle donne naissance à la mère de l'auteur mais, en raison de conditions difficiles, elle n'est pas en mesure de l'élever et doit s'en séparer.

Les frontières européennes ont été modifiées après la seconde guerre mondiale par la décision de quelques figures politiques, et la quasi-totalité des allemands furent expulsés (la plus grande migration forcée de l'histoire). Cette femme, espérant retrouver sa fille, décida de rester mais devait obtenir la nationalité polonaise. Pour elle, en tant que ex-allemande, la vie en Pologne fût extrêmement difficile. Elle vécut sous le poids cumulé d'un sentiment de culpabilité et des souvenirs de ce qui s'était passé en Pologne pendant la guerre. Toute sa famille avait été expulsée. Et il fallut attendre plusieurs années avant qu'elle ne puisse retrouver sa fille.

« L'histoire de ma grand-mère est celle d'une perte d'identité, de la perte de sa famille et de son pays, lors d'évènements historiques traumatisants. Elle représente la situation de nombreuses personnes et nations qui se retrouvèrent en difficulté, à la recherche de leur propre identité après la guerre et dans l'ombre du nazisme.

De manière ironique, l'histoire de ma grand-mère revêt des similarités avec ma propre histoire. Vivant à l'étranger depuis de nombreuses années, j'ai l'expérience de la déconnexion et de l'isolement et ai moi-même eu du mal à trouver ma nouvelle identité. Par ailleurs, il y a également l'histoire de l'absence de mes filles que je n'ai pas vues depuis près de 3 ans maintenant. »

          -- Tomasz Laczny   "

Textes en anglais uniquement.

Une chronique de ce livre a été réalisée par Fabien Ribéry sur son blog (en français) L'Intervalle.

102 pages (plusieurs dépliantes) - Couverture souple

Blow Up Press, 2021 (900 ex.)

Format - 15.5 x 22.5 cm

Neuf - Aucun défaut

$64.08

Laczny, Tomasz

Tomasz Laczny est un photographe, artiste, chercheur, enseignant et un "faiseur de livres". Il est basé à Londres. Après un début de parcours professionnel dans la création d'images par ordinateur (CGI), il a totalement chagé de chemin pour se consacrer à l'étude, via une approche artistique, du passé, celui de sa famille en particulier, et à un questionnement sur l'identité d'une nation et la relation à l'identité personnelle. Dans son travail, qui s'exprime essentiellement au travers de livres souvent auto-édités et faits-main. Il a entre autres publié "40 / place which does not exist" (auto-édité, 2016), "Disappearance" (auto-édité, 2018), "Almost True" (VOID, 2018), et "Erna Helena Ania" (Blow Up Press / auto-édité, 2021). © Auto-portrait de l'artiste