Yagi no Hai (Lungs of a Goat)

@Heshiki, Kenshichi

978-4877144784

Neuf

Texte de présentation d'une exposition du projet au Salon Nikon, Tokyo (en 2008) :

Texte issu du site Tokyo Art Beat  [traduction L'Ascenseur Végétal]

"Les chèvres sont le portrait craché de Okinawa. Bien qu'elles aient un tempérament plutôt calme et une personnalité assez aimable, à la fin elles sont tuées et mangées en raison de leur saveur si agréable. Le titre de l'exposition est une sorte de symbole de l'histoire et de la culture de Okinawa.

Cette exposition est constituée de photographies réalisées entre 1968 et 2005; elle présente des images de la majorité silencieuse qui va au travail tranquillement, chacun traversant la vie en portant son fardeau, ou de femmes au foyer à la vie sans cesse pénible, etc.

Les titres des photos sont intéressants d'une manière inhabituelle : « Des gens qui ramassent des boîtes vides, les revendent, et construisent leur maison grâce à l'argent », « Une femme qui attend jusqu'à l'aube la sortie de l'homme qu'elle aime », etc.

Les « femmes au foyer » dans ces photographies se sont battues pendant les années d'après-guerre pour gagner leurs vies et celles de leur familles, et ont fini par être considérées comme la « part cachée » de la société d'Okinawa, progressiste et en plein essor. Forcées, en grand nombre, de quitter leurs villages et leurs familles, ces femmes ont été immortalisées dans ces photos, saisies à un moment où elles étaient perdues quelque part entre renouveau et retour aux sources. Le regard apaisé vers l'objectif dans ces images parle de manière éloquente de ce qui n'a pu être dit."

Textes en japonais uniquement.

196 pages - Couverture rigide avec jaquette

Kage Shobo, 2018

Format : 19 x 19 cm

Neuf - Aucun défaut

$62.55

Heshiki, Kenshichi

Kenshichi Heshiki est un photographe japonais. Il a publié en 2007 le livre "Yagi no Hai / Lungs of a Goat" ("Poumons de chèvre") chez Kage Shobo, travail au long cours sur Okinawa. Le livre a été ré-imprimé en 2018.