Monuments (*signé*)

@ Arai, Takashi

978-499082861-5

Nouveau produit

.Dernier exemplaire !. 

Présentation de l'éditeur :

"Dans un monde qui se tourne rapidement vers le numérique sous tous ses aspects, Takashi Arai est l'un des derniers artistes au monde à choisir d'exprimer sa vision artistique avec le procédé photographique argentique du daguerréotype.
En raison des limites d'une technique qui ne permet pas la duplication d'image ou l'impression photographique, chaque plaque individuelle devient un objet d'art unique.

Arai crée des daguerréotypes depuis de nombreuses années. Plutôt qu'une reproduction nostalgique d'une méthode dépassée, Arai a reconnu les forces du daguerréotype pour capturer l'essence de ses sujets de façon plus authentique que ne le permettait la photographie moderne, et en a fait un medium crédible et personnel. Cette fois, Arai utilise un style qui diffère des daguerréotypes d'origine.

Ce livre photo compile des reproductions de daguerréotypes prises lors de voyages vers des monuments du nucléaire à Fukushima, Hiroshima, Nagasaki et en Amérique depuis 2011 et comprend des textes d'Arai, ainsi que des critiques Kikuji Kawada et Mariko Takeuchi.

«Cette photographie daguerréotype permet à nos yeux et notre esprit de se synchroniser avec le jour, et révèle un monde plein de conflits sculptés par la civilisation. Ici, la technique datée du daguerréotype renaît comme une méthode originale choisie par un photographe passionné. »

 --  Kikuji Kawada  "

Ce travail, réalisé en daguerréotypes à partir de 2011, présente des monuments sur des sites d'évènements nucléaires à Fukushima, Nagasaki, Hiroshima et aux Etats-Unis.

160 pages - Couverture rigide dans emboîtage

PGI, 2015

Format 28 x 20 cm

*Signé*

Neuf - Aucun défaut

Attention : derniers livres disponibles !

95,00 €

Arai, Takashi

Le photographe / artiste visuel japonais Takashi Arai (né en 1978) a d'abord rencontré la photographie alors qu'il était étudiant en biologie à l'université. Dans un effort pour retracer la photographie à ses origines, il a rencontré le daguerréotype, et après beaucoup d'essais et d'erreurs, maîtrisé cette technique complexe. Arai en a fait son propre support personnel, le trouvant un moyen fiable pour stocker la mémoire, et qui est bien meilleur pour enregistrer et transmettre des interactions avec ses sujets que la photographie moderne. Photo: © Anton Orlov