Titanic's Wake (VF) Agrandir l'image

Titanic's Wake (FR)

@ Sekula, Allan

2-91213226-6

Nouveau produit

.Stock épuisé.

Présentation de l'éditeur

Titanic's Wake ("Le sillage funèbre du Titanic") est une réflexion, à travers le texte et l'image, sur le capitalisme mondialisé et la métaphore maritime, illustrée par la "navigation" sur Internet, le film Titanic ou le musée Guggenheim de Bilbao. Outre la série Titanic's Wake proprement dit, notamment consacrée au voyage d'un navire-exposition affrété par la Fédération internationale des travailleurs du transport, le livre réunit deux autres ensembles : Dear Bill Gates, une "intervention" au large de la villa de Bill Gates, et Waiting for Tear Gas, sur les manifestations de 1999 contre l'OMC dans la ville portuaire de Seattle.

Ce livre vous est proposé ici dans sa version française.

120 pages - Relié sans jaquette

Le Point du Jour, 2003

Neuf sous blister - Très légères traces d'entreposage sur les bords de couverture

  • Présentation de l'éditeur : "Ces photographies, anciennes ou récentes, ont été réalisées en Europe et au Japon. Mais le temps et le lieu, en l'occurrence, importent peu. Il s'agit essentiellement de rencontres ramassées en elles-mêmes, qui ne contiennent aucune information, ne désignent aucun contexte. Le caractère poétique, si on veut risquer ce...

    40,00 €
    Disponible
  • La série Forbidden City a été réalisée avec un appareil photo dissimulé dans des clubs échangistes. Bourcart nous montre les corps mélangés, sans réelle distinction de sexe, à terre ou dans des bassins, corps enlacés à la recherche du plaisir que l'on pourrait penser animal ou mécanique. Les personnes présentes sur ses images sont certes là pour...

    19,50 €
    Disponible
  • .Stock épuisé. Home Town, paru en 2002, est un des premiers livres de Antoine d'Agata ; il est aujourd'hui difficile à trouver et recherché par les collectionneurs, comme de nombreux autres ouvrages de l'artiste. Nous vous proposons ici une copie en excellent état, signée.   Home Town est moins transgressif que les productions plus récentes de Antoine...