Every Street

N/A - AV0126

Nouveau produit

Présentation de l'éditeur :

"S’il y a bien une personne en qui un homme doit avoir une confiance absolue, c’est son coiffeur. Leur relation est encore plus étroite que celle d’un patient à son médecin. Une mauvaise coupe de cheveux peut être fatale. Mais une fois que vous trouvez le bon, vous lui restez fidèle. Le projet Every Street a été photographié durant 3 jours en mars 2014 à Nelson dans le nord-est de Lancashire. Cette ancienne ville de filature de coton compte aujourd’hui une importante population anglo-asiatique, ses rues sont une succession de petites maisons destinées aux travailleurs de ces fabriques. Une image instantanée d’une communauté dans un quartier qui n’est pas sans tensions : le BNP et l’UKIP, partis politiques extrémistes, rétrogrades et nourris à l’ignorance, réalisent d’excellents scores auprès d’une partie de la population blanche locale. Pourtant, un rituel unit les hommes de cette ville. Celui-ci a lieu chez le coiffeur Stylz, tenu par Haroon Yousef, qu’on surnomme « Harris ». Tous sont heureux de se faire photographier à ses côtés, fiers d’exhiber leur nouvelle coupe mais aussi leur soutien au noyau social de la ville..

  --  Dean Mayo Davies"

Des portraits de jeunes hommes tout juste sortis de chez le coiffeur, un sujet et une série que l'on pourrait qualifier de surprenant voire même futile, mais l'auteur pose un regard très juste et pertinent. Ces visages souriants, satisfaits ou même fiers montrent bien l'importance de la coupe de cheveux impeccable et de la confiance que l'on doit avoir en son coiffeur.

Une galerie de portraits mise en relation / opposition avec les murs et maisons de la rue où exerce "Harris" le coiffeur d'une manière très réussie, dans un livre au design simple et efficace.

64 pages - Couverture souple

Mily Kadz, 2015 (500 ex.)

Neuf - Aucun défaut

30,00 €