Le désert russe (*signé*)

978-295405305-9

Nouveau produit

.Stock épuisé.

Présentation par l'artiste sur le site de l'éditeur :

"En 2050, la Russie aura perdu le tiers de sa population actuelle. Le pays le plus vaste de la planète sera alors peuplé d’à peine cent millions d’habitants.

Le Désert russe est une fiction photographique, une œuvre personnelle qui a pour décor la Russie enneigée et pour prétexte un désastre démographique annoncé.

Ma démarche est à la fois poétique et documentaire. Dans mon travail se mêlent impressions personnelles et identité visuelle de zones méconnues. Par mes photographies, je souhaite ouvrir les portes d’un monde onirique, suggéré par la solitude, le désert démographique, la rudesse du climat. Une région du bout du monde peuplée d’animaux étranges, de paysages vides où l’homme n’est souvent qu’une apparition fantomatique.

À trois reprises, j’ai traversé la Russie, de Saint-Pétersbourg à Vladivostok, sur la ligne mythique du Transsibérien. Cependant, il n’est pas vraiment question, dans ce recueil, de photographies, de Russie ou de trains. Seulement de voyage. Un voyage en moi-même qui aura duré quinze ans et dont je peux enfin dire qu’il touche à sa fin."

104 pages - Couverture rigide

lamaindonne, 2015

*Signé*

Neuf - Aucun défaut

  • Aperçu rapide
    35,00 € Disponible

    Présentation sur le site de l'éditeur : "Antebellum South : de cette appellation qui désigne le sud-est – profond – des États-Unis, l’usage a retenu son sens désormais commun, pour ne pas dire réactionnaire : celui du refus de la modernité. Lorsque je m’y suis installé en 1972, et tout au long des années qui suivirent, durant lesquelles, seul ou à deux,...

    35,00 €
    Disponible
  • Aperçu rapide
    13,00 € Disponible

    Présentation de l'éditeur : "Après nous avoir présenté sa vision de Montréal dans Tôt un dimanche matin / Journal de Montréal, c’est à New York que se frotte ici Julien Coquentin. Cette fois, à l’inverse de Montréal, c’est un court voyage d’une semaine qu’il effectue. Une semaine pour photographier New York, c’est peu. Mais ça oblige à être à l’affût, à...

    13,00 €
    Disponible
  • .Stock épuisé.Présentation de l'éditeur : "Florence Cats et Joseph Charroy sont venus en Islande en août 2011 et ont décidé de faire le tour de l’île en auto-stop munis d’une tente, d’un carnet de notes et d’un appareil photo. Ce « road trip » a donné naissance à un projet de livre : Le Vent qui a des yeux. Une quarantaine de photographies argentiques...